ico medieval large
img medieval small
 
Animation et camp


Nos animations sont variées et toujours à vocation culturelle et pédagogique.
Nos savoirs sont issus de recherches historiques, bibliographiques et stages.

Nous possédons un campement modulable de plus de 500 mètres carrés, à étudier en fonction de l'emplacement.

Tous les scénarios présentés sont tirés du répertoire des Gafranpal ou écrits sur mesure en partenariat avec les communes.

Les costumes, les armes, le mobilier, les tentes, s'inspirent de la période qui s'étend du XIème au XIVème siècle.

Tous les combats sont réalisés dans un périmètre bien défini, ils sont réglés et orchestrés dans un souci de sécurité.


Archerie et arbalestrie


Notre groupe d’archers propose démonstration et explications dans un cadre sécurisé.
Au travers de cet atelier nous expliquons :
- l’histoire, le maniement et l’évolution de ces armes de jet.
- quels pouvaient être les flèches et carreaux utilisés, selon les besoins du tir.


Poliorcétique


Poliorcétique (du grec : poliorkhein), autrement dit, l’art d’assiéger les châteaux, villes et places fortes.

C’est sans doute l’évolution du château au Moyen-Âge qui a mené à l’invention d’armes de siège de plus en plus puissantes et sophistiquées.

Le style de construction des forteresses, l’épaisseur des murs, la présence de hourds et de meurtrières ont obligé cette évolution de l’armement de siège.
Les machines de siège sont rarement fabriquées à l’avance. en effet, elles sont lourdes et ralentissent énormément la progression d’une armée.
C’est pourquoi elles sont généralement construites, ou assemblées sur place, puis abandonnées ou sabotées lorsque le siège est terminé.

Le mangonneau, le trébuchet, le couillard, le beffroi ou tour d’assaut ou encore le bélier


L'armement


Sans arme, un chevalier n'est rien !


La maille


Un chevalier se devait d’être protégé au mieux, ainsi demandait-il à l’haubergier de lui confectionner un haubert de mailles.

Cet atelier vous expliquera l’historique, les différentes techniques de montage de la cotte de mailles.

Ce sera également l’occasion de voir comment est confectionner cet habit de métal, son poids, le nombre d’anneaux nécessaires.

Cette fameuse protection a prouvé son efficacité aux travers des siècles,


Le cheval


Le cheval, la plus noble conquête de l’homme.
Au moyen âge pouvait il être concevable d’être un chevalier sans son destrier.

Au travers de cet atelier, nous vous expliquerons quel était la place de ce fier animal, tantôt vénéré, sujet de convoitise, tantôt bête de somme.

Ses dénominations par rapport à ses fonctions, son évolution dans les époques.
Vous découvrirez, le harnois et une bonne partie de ce qu’il pouvait être au travers de fiches dictatiques, de supports visuels, quelques pièces d’arnachement et de servitudes.

Anecdotes, proverbes populaires et légendes vous seront également proposés.


Le cuir


Découvrez le travail de cette matière essentielle dans l’équipement et l’armement
mais aussi pour la fabrication des objets du quotidien.


La calligraphie et l'enluminure


Calligraphie : du grec callos = beauté et graphy = écrire
C'est l'art de dessiner les caractères de l'écriture d'une manière élégante et ornée.

Pour l'orient, la calligraphie est un art majeur (Chine, Japon, Indonésie... ).
l'occident y attache une valeur plastique.

« Toutes les lettres ont d'abord été des signes et tous les signes ont d'abord été des images. »

La calligraphie est un art de tradition, de réflexion et de création.
De la fluidité de son exécution dépend l'harmonie des formes.



Enluminure : la résonance la plus forte de ce mot est la lumière.

Eclairer le texte, mettre en valeur le contexte, transcender l'idée.
C'est aussi, expliquer, par l'image, les dessins, une histoire, une morale, une religion qui restent souvent inaccessibles à tous ceux qui ne possèdent pas d'instruction.

Les manuscrits étaient peints de couleurs vives.
Les pigments employés étaient d'origine minérale, végétale ou animale.


Les chapitres et les paragraphes débutaient par :

la lettrine : initiale rehaussée de couleur occupant la hauteur de plusieurs lignes de texte.

La lettre ornée : initiale décorée dont la structure comporte des entrelacs, des feuillages ou des éléments anthropomorphes.

La lettre historiée : initiale servant de cadre à une scène narrative ou « ystoire » se situant le plus souvent au centre de la lettre.



Fibres et teintures


Démonstration des teintures végétales, explication de l’usage des fibres naturelles.


La cuisine


IMAGINEZ-VOUS ETRE TRANSPORTES AU MOYEN AGE

Vous êtes avec des paysans qui vous mettrons plateaux sur des tréteaux et bancs. Sur table des pots en terre remplis d'eau, de vin, d'hypocras, comme assiette une galette de pain durcit dite « tranchoir ». un verre en terre ou en bois ainsi qu'une cuillère en bois. Chaque être détient son couteau.

Un peu plus loin, un feu à même le sol entourés de pierres, un chaudron tenu par une crémaillère ou sur un trépied, les viandes porcs, chèvres et moutons qui sont élevés aussi pour le lait, le fromage et la laine, les volailles sont bouillis, constituent un complément fondamental aux soupes et bouillis de céréales, épeautre, millet et orgho, de légumes avec du meum(fenouil) pissenlit, orties, oignons, cresson, scille et siceli (plantes à fleurs) et de légumineuses, fève, lentilles, pois chiches. Si vous êtes convié par un seigneur, le repas se fera aussi sur des tréteaux et des bancs, cette table sera recouverte d'une nappe en lin brodée sur le devant, est là des mets et des mets défileront jusqu'à sept services. Votre assiette sera en terre ainsi que votre verre et votre cuillère en bois avec manche en fer.

Viandes, volailles, gibier, chassé par les seigneurs, seule activité avec la guerre qu'ils pratiquent avec passion, sont rôtis dans des grandes cheminées, grillées sur de longues broches ou larges grils, pourvus de lèchefrites qui permettent de recueillir les graisses animales. Vous souhaitez en savoir plus, c'est avec un grand plaisir que nous vous donnerons toutes les explications sur toutes ces ripailles lors de votre visite au camp.


Simples et épices


L'utilisation des Simples, plantes usuelles en médecine au Moyen-Age , atteste que cette période ne tolère pas plus la souffrance qu'un autre temps, en dépit des compensations promises dans l'au-delà.

Son propos est bien de soulager les maux terrestres, du moins ceux qui prêtent encore à secours.

Déjà les herbes savent à elles seules donner un pronostic :
si la camomille, cueillie dans le signe du Bélier, fait transpirer le patient, c'est qu'il va guérir, dans le cas contraire il mourra...

Mais la mémoire se perd et la science de Salerne disparaît dans les brumes, remplacée par la médecine dite moderne « artificielle ».

Sachons écouter pendant qu'il est encore temps les recettes de « bonnes femmes » et les traditions populaires, sachons remonter le temps et retrouver ces remèdes qui font écho dans l'inconscient collectif.

Les épices étaient utilisées à l'époque médiévale pour trois raisons :
donner de la couleur aux mets, donner de la saveur aux plats et pour leurs effets thérapeutiques.

Au XII et XIIIe siècles le commerce avec Venise et Gêne accrût la part de ces produits dans la pharmacopée occidentale,


La prophétesse


Art divinatoire, Augure et Chamanisme.

La divination est la pratique occulte et métaphysique de découvrir ce qui est inconnu : l'avenir, le caché, le passé, les trésors, les maladies invisibles, les secrets, les mystères, etc. et cela par des moyens non rationnels.
De la prophétesse à la sorcière il n'y a qu'un pas. Elle vous attend dans son antre, n'ayez pas peur osez la visiter.

Les nains


Saynetes
Qu'ils descendent de la montagne ou remontent de la siagne, les Nains font peur.
Leurs passe-temps favoris ? La bière et la bagarre !

Le feu

Animation
Extrait du Nouveau Testament : Apocalypse selon Jean, Chapitre 12, v. 1-9
"Un grand signe parut dans le ciel : une femme enveloppée du soleil, la lune sous ses pieds, et une couronne de douze étoiles sur sa tête."


Merci à Julien, tout autant équilibriste, contorsionniste et jongleur que cracheur de feu !